L’utilité du troisième détendeur

Scubapro Air 2Derrière ce titre un peu absurde, je souhaite vous parler d’un élément de mon équipement qui m’a rendu service au moins une fois, et que je ne suis pas prêt d’abandonner ! En France, les plongeuses et plongeurs au moins titulaires du diplôme de Guide de Palanquée doivent disposer de deux détendeurs complets : 2 premiers étages et deux deuxièmes étages, avec les deuxièmes étages répartis sur les premiers étages. Il existe pourtant un système très intéressant et sécurisant utiles pour les guides et les moniteurs, je veux parler du système « Scubapro Air 2 » et/ou « Aqualung Air Source 3« . L’objet de ce billet est donc présenter cet « accessoire », d’en donner les avantages et inconvénients, et enfin de partager ma vision à ce sujet.

Lire la suite…L’utilité du troisième détendeur

Bilan de l’année 2019

Comme chaque année, je vous souhaite tout le bonheur possible et je vous adresse mes meilleurs vœux de santé (qui est, à mes yeux, le seul bien le plus important que nous possédions). C’est aussi pour moi l’occasion de vous souhaiter de réussir pleinement tous vos projets personnels et/ou professionnels …

Lire la suite…Bilan de l’année 2019

Vous êtes chaussons ou botillons ?

Chaussons de plongéeSi il y a bien un accessoire dans notre équipement de plongée dont on ne parle jamais ou presque, c’est bien les celui qu’on met à nos pieds pour nous protéger ! Je veux parler ici des chaussons et des bottillons de plongée. L’objet de ce billet est donc bien de faire le point sur ce qui existe, porter quelques points d’attention sur des détails qui ont leur importance, rappeler comment les entretenir au mieux,  vous apporter quelques critères de choix, et peut-être vous faire changer de matériel, qui sait ! Comme à mon habitude, je n’ai pas la prétention d’écrire le post définitif sur le chausson de plongée, il ne s’agit ici que de partager ma vision, mon opinion et mon retour d’expérience. Tout cela peut facilement être enrichi de vos propres expériences.

Lire la suite…Vous êtes chaussons ou botillons ?

Le Guide de Palanquée FFESSM, Version Finale ?

Logo Commission Technique FFESSMVoilà maintenant 9 mois que le chapitre du Manuel de Formation Technique « Guide de Palanquée – Niveau 4 » a été une nouvelle fois mis à jour. La dernière révision du texte date du 28 Mars 2019, et cette version semblant stable, il m’a semblé intéressant de la détailler une nouvelle fois pour bien la décrire, l’expliquer, et y apporter mon commentaire, en toute bienveillance. C’est maintenant la version 3.3 de ce texte qui n’a cessé d’évoluer depuis la première évolution, mise en pace le 10 Juin 2013, qui officialisait la disparition du diplôme de « Plongeur niveau IV Capacitaire ». Voici donc le détail des attendus que doit réaliser un candidat pour décrocher ce fameux sésame, permettant de passer dans le monde de l’encadrement en plongée.

Lire la suite…Le Guide de Palanquée FFESSM, Version Finale ?

Plongées automnales à L’estartit

Mérou à FerranellesCette année le jour de la Toussaint tombait un vendredi, cela a été l’occasion pour quelques amis et nous (S., ma binôme préférée et moi) de poser quelques jours de vacances pour organiser un rapide séjour de plongée et de nous « téléporter » vers un lieu qui peut-être considéré comme « La Mecque » de la plongée en Méditerranée, j’ai nommé le petit village de L’estartit en Catalogne. Même si je sais bien qu’il y a beaucoup d’autres spots magnifiques dans la « Mare Nostrum » tels que la réserve nationale de Cerbère-Banyuls, le sentier sous-marin de Bonifacio, la réserve de Porquerolles (pour ne citer que celles-là), L’estartit est une approche intéressante de part l’offre de plongée et d’hébergement. C’est aussi la porte d’entrée pour le Parc Naturel du Montgrí, des Îles Médès et du Baix Ter. Ce qui nous intéresse dans ce parc, c’est bien le petit archipel des Médès, dont la réputation n’est plus à faire. On ne rejoint les îles qu’en bateau. Elles sont classées “Réserve Naturelle” depuis 1990, soit la plus ancienne d’Espagne. Lorsqu’on plonge là-bas, on peut approcher diverses espèces avec des spécimen de grande taille, qui ne craignent pas l’homme et qu’il est donc facile d’approcher. J’aime beaucoup plonger à cet endroit, c’est la quatrième fois que je m’y rendais. L’idée de ce billet n’est donc pas de refaire le panégyrique de ce site, mais plutôt de partager un bon plan à pas trop cher !

Lire la suite…Plongées automnales à L’estartit

Quelques quizz pour animer des cours théoriques

Quizz

L’enseignement théorique de la plongée en scaphandre, quel que soit le niveau enseigné, peut être réalisé de multiples manières. Ainsi, un moniteur pourra se retrouver devant ses stagiaires à expliquer des principes physiques ou physiologiques dans différents environnements. Dans les centres de bord de mer, cet enseignement est souvent directement réalisé sur le bateau ou dans le local du centre, tandis que dans les clubs de « l’intérieur », cet aspect est principalement effectué en salle sous la forme d’un cours magistral. La question se pose alors de la manière de rendre le cours vivant, attractif, intéressant et interactif, afin de favoriser le feedback des élèves. Ce billet va donc proposer un élément pédagogique supplémentaire que j’utilise dorénavant dans mes cours. Loin de moi, l’idée de donner des leçons de pédagogie, mais je veux juste partager ici mon retour d’expérience.

Lire la suite…Quelques quizz pour animer des cours théoriques

Quelques éléments pour réussir une plongée de nuit

Plongée de NuitPour tous les plongeurs qui l’ont déjà pratiquée, la plongée de nuit reste un plaisir des sens inégalé. Pour les autres, cela est bien mystérieux, voire inquiétant. Je me rappelle lors de notre escapade printanière d’avril dernier sur l’île de Madère, notre directeur de plongée nous avait donné rendez-vous vers 17h30 au local du centre de plongée pour aller faire une plongée de nuit sur le « house-reef ». Nous étions impatients de nous immerger, tous les vancanciers présents sur le bord de mer semblaient intrigués, et nous prenaient peut-être pour des fous d’aller nous immerger à la nuit tombante dans l’océan ! Afin de démystifier cela pour les néophytes, et afin de partager les quelques principes de bon sens pour les plongeurs confirmés, je me suis dit qu’un petit billet sur ce sujet pourrait être utile à toutes et tous. Je vous propose donc de passer en revue les différences principales entre la plongée diurne et la plongée nocturne, de lister pour les plongeurs quelques règles de bon sens, et de proposer aux Directeurs de Plongée quelques éléments supplémentaires. Cet article, comme à mon habitude, ne se veut pas définitif, et ne demande qu’à être enrichi de vos remarques !

Lire la suite…Quelques éléments pour réussir une plongée de nuit

Nusa Penida : Du gros, du petit, et du courant !

Raie MantaAu cours de notre séjour en Indonésie au cours de l’été 2019, S. (ma binôme préférée) et moi, avons passé une semaine pour plonger dans le Parc National de Komodo puis une dizaine de jours à découvrir l’île méconnue de Sumbawa. Pour rejoindre Bali, nous avons traversé l’île de Lombok, où les stygmates de l’éruption du Gunung Rinjani et du tremblement de terre associé d’octobre 2018 sont encore bien visibles. Mais plutôt que de terminer nos vacances sur Bali (qui, à mon sens, a beaucoup perdu de son âme, du fait du développement touristique), nous avons mis les voiles vers la petite île voisine, Nusa Penida, située au sud-est de Bali. Nous y avons effectué quelques plongées, l’objet de ce billet est donc de vous en faire le compte-rendu, afin de vous permettre de vous faire une idée de ce que l’on peut y observer.

Lire la suite…Nusa Penida : Du gros, du petit, et du courant !

Été 2019 : On a (re)plongé sur Komodo

Requin sur Crystal Rock

Durant l’été 2016, avec S. (ma binôme préférée), nous avions effectué un voyage en Indonésie et nous avions pu y découvrir les beautés marines du Parc Naturel National de Komodo. Depuis cette année-là, il nous paraissait évident à tous les deux que nous retournerions un jour ou l’autre tremper nos palmes dans ce petit paradis subaquatique. C’est donc au cours de cet été que nous sommes passés à l’acte ! Après une courte escale à Jakarta (où nous avons pu y dénicher quelques lieux très sympas à visiter, malgré la surpopulation, les embouteillages et la pollution), nous avons rejoint par avion la petite ville de Labuan Bajo, qui allait être notre camp de base pendant une semaine dédiée exclusivement à la plongée. Ce billet va donc vous raconter ces quelques jours passés là- bas, et tenter de vous narrer les plongées que nous y avons effectuées, en espérant vous donner l’envie d’aller vous-même rendre compte de la richesse des sites existants.

Lire la suite…Été 2019 : On a (re)plongé sur Komodo

J’ai 10 ans, je sais que c’est pas vrai, mais j’ai 10 ans !

Gâteau anniversaire

Derrière ce titre humoristique, vous rappelant (pour les plus anciens d’entre vous) certainement une chanson d’Alain Souchon, j’ai voulu marquer une date importante… Au mois de mai 2009, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de ce blog. Cette idée s’est imposée à moi de façon totalement évidente à la suite d’un cheminement intellectuel assez simple… J’étais devenu moniteur en juin 2008, et je venais de former mes premiers plongeurs Niveau  2, plongeurs Nitrox élémentaire, tout en contribuant à la formation Niveau 4 organisée par le Comité Départemental de Loire-Atlantique… et au vu des questions qui m’avaient été adressées, j’ai fait le constat qu’un site de partage d’expérience pour les plongeurs (quel que soit leur niveau) et les moniteurs n’existait pas sur le Web. J’ai donc pris cette décision de me jeter dans le grand bain des blogueurs sans trop savoir vers quoi j’allais m’embarquer… La ligne éditoriale de mon blog était simple à trouver, j’allais y parler de ma vie de plongeur (en y racontant mes expériences, bonnes ou mauvaises) et de moniteur (en partageant des trucs et astuces, des procédures pour aider les plongeurs, et des progressions pour les moniteurs, ainsi que des réflexions plus générales sur la plongée). L’idée de ce billet, au-delà de l’auto-célébration (ce que je n’aime pas personnellement) et de faire un bilan un peu global sur mon expérience, avec les plus et les moins, et ce en toute transparence.

Lire la suite…J’ai 10 ans, je sais que c’est pas vrai, mais j’ai 10 ans !

vel, ipsum non nunc ante. ut commodo ut ut
%d blogueurs aiment cette page :