Le Guide de Palanquée FFESSM, Version Finale ?

Logo Commission Technique FFESSMVoilà maintenant 9 mois que le chapitre du Manuel de Formation Technique « Guide de Palanquée – Niveau 4 » a été une nouvelle fois mis à jour. La dernière révision du texte date du 28 Mars 2019, et cette version semblant stable, il m’a semblé intéressant de la détailler une nouvelle fois pour bien la décrire, l’expliquer, et y apporter mon commentaire, en toute bienveillance. C’est maintenant la version 3.3 de ce texte qui n’a cessé d’évoluer depuis la première évolution, mise en pace le 10 Juin 2013, qui officialisait la disparition du diplôme de « Plongeur niveau IV Capacitaire ». Voici donc le détail des attendus que doit réaliser un candidat pour décrocher ce fameux sésame, permettant de passer dans le monde de l’encadrement en plongée.

Lire la suite…Le Guide de Palanquée FFESSM, Version Finale ?

Quelques éléments pour réussir une plongée de nuit

Plongée de NuitPour tous les plongeurs qui l’ont déjà pratiquée, la plongée de nuit reste un plaisir des sens inégalé. Pour les autres, cela est bien mystérieux, voire inquiétant. Je me rappelle lors de notre escapade printanière d’avril dernier sur l’île de Madère, notre directeur de plongée nous avait donné rendez-vous vers 17h30 au local du centre de plongée pour aller faire une plongée de nuit sur le « house-reef ». Nous étions impatients de nous immerger, tous les vancanciers présents sur le bord de mer semblaient intrigués, et nous prenaient peut-être pour des fous d’aller nous immerger à la nuit tombante dans l’océan ! Afin de démystifier cela pour les néophytes, et afin de partager les quelques principes de bon sens pour les plongeurs confirmés, je me suis dit qu’un petit billet sur ce sujet pourrait être utile à toutes et tous. Je vous propose donc de passer en revue les différences principales entre la plongée diurne et la plongée nocturne, de lister pour les plongeurs quelques règles de bon sens, et de proposer aux Directeurs de Plongée quelques éléments supplémentaires. Cet article, comme à mon habitude, ne se veut pas définitif, et ne demande qu’à être enrichi de vos remarques !

Lire la suite…Quelques éléments pour réussir une plongée de nuit

Trucs et astuces : Que faire en cas de perte de palanquée ?

PalanquéeEn consultant un article sur les situations inconfortables en plongée publié sur le blog « Dans nos bulles » dont Anne Ramos assure l’animation, j’ai été amené à me poser cette question  : « Quelle situation inconfortable ai-je pu rencontrer ? »… Au-delà du froid, du manque de visibilité, du givrage de mon détendeur, d’un courant descendant qui m’aspire vers le fond, ou bien de mauvaise décision prise sur une plongée (racontée dans un article précédent, je vous laisse le retrouver ), la situation la plus inconfortable à laquelle j’ai été confronté a été sans conteste la perte d’un des membres de ma palanquée. Cette désagréable mésaventure m’est déjà arrivée deux fois (et pourtant je m’efforce à être très attentif aux plongeuses et plongeurs que j’encadre en immersion). Je vais donc commencer par vous narrer ces deux « mauvais » souvenirs, et proposer ensuite une procédure que vous pourrez améliorer au besoin et mettre en œuvre si cela venait à vous arriver.

Lire la suite…Trucs et astuces : Que faire en cas de perte de palanquée ?

Quelques exercices pour muscler sa trompe d’eustache…

Trompe d'EustacheIl y a quelques années (en fait, avant que je ne me décide à animer ce blog), j’avais écrit un article sur le site web de mon club au sujet des techniques permettant de prendre conscience de l’existence de ses propres trompes d’eustache et proposé quelques exercices pour en faciliter l’ouverture. La rencontre avec des jeunes stagiaires « Plongeur Niveau 1 » m’a poussé à remettre le nez dans cet article et je me suis  dit qu’il pourrait être intéressant de le remettre à jour… Ce billet va donc présenter succinctement la physiologie de l’oreille, rappeler brièvement les techniques d’équilibrage, et proposer un programme de musculature de la trompe d’eustache pour aider à faciliter les manoeuvres de béance tubaire.

Lire la suite…Quelques exercices pour muscler sa trompe d’eustache…

Un programme de formation Nitrox Confirmé

Nitrox ConfirméDe mon point de vue, la plongée au Nitrox présente d’indéniables avantages par rapport à la plongée à l’air (j’avais déjà écrit un billet sur ce sujet en juin 2018, je ne reviendrai donc pas dessus). La formation « Plongeur Nitrox Confirmé » qui s’adresse à des plongeurs au minimum titulaire du brevet de Plongeur Niveau 2 FFESSM (ou équivalent) permet d’appréhender l’usage du Nitrox, non seulement en « mélange fond » mais aussi en « mélange décompression », notamment en manipulant des mélanges très riches en oxygène, voire de l’O2 pur. L’idée de ce billet est donc de proposer un programme de formation pour en voir les différents aspects et permettre l’utilisation du Nitrox en toute sécurité.

Lire la suite…Un programme de formation Nitrox Confirmé

Un point sur les techniques d’immersion

Phoque et CanardJ’ai pu constater encore très récemment que nombre de stagiaires PA-20 ou Niveau 2 qui passent « entre mes mains » ne maîtrisent pas correctement les techniques d’immersion. Ces techniques, enseignées lors de la formation Niveau 1, sont au nombre de 2 : le phoque et le canard. L’idée de ce billet m’est donc venue pour rappeler en détail les fondamentaux de ces gestes et donner quelques éléments pour permettre aux plongeurs et plongeuses qui rencontrent des difficultés de les surmonter. Je commencerai par rappeler dans quel cadre telle ou telle technique est à privilégier et ensuite je les détaillerai en décomposant au maximum le geste à réaliser. En effet, que ce soit sur des immersions « En Phoque », je vois trop souvent des enclumes s’immerger, et quand il s’agit d’immersions « En Canard », on peut assister un véritable festival de palmes en l’air et de mouvements dignes d’un sémaphore ! J’ai pu aussi constater que beaucoup de plongeurs adoptaient l’immersion en canard à cause d’un manque de maîtrise de l’immersion en phoque. Je ne saurais que trop recommander de travailler régulièrement ces techniques (même lorsque l’on est déjà certifié) ! Pour terminer cette courte introduction, je rappelle que, comme à mon habitude,  les informations que je vais donner dans la suite ne sont pas des vérités définitives, mais bien des bases de réflexion qui peuvent être améliorées…

Lire la suite…Un point sur les techniques d’immersion

Bascule avant ou bascule arrière ? That is ze Question !

Bascule ArrièreQuand un plongeur prépare le Niveau 1 de plongeur, ses moniteurs lui apprennent, conformément au Manuel de Formation Technique, en particulier sur le chapitre « Plongeur Niveau 1« , différentes techniques de mise à l’eau. Si on exclut la mise à l’eau par descente à l’échelle et le capelage en surface, il reste deux techniques à appréhender : le saut droit et la bascule arrière. Il existe cependant une troisième technique qu’il peut être intéressant d’enseigner : il s’agit de la « Bascule Avant ». L’objectif de ce petit billet est donc de détailler par le menu les techniques standard, et d’expliquer pourquoi j’aime la bascule avant, et en quoi je trouve, dans certaines conditions, cette façon de se mettre à l’eau plus sécurisante que la bascule arrière…

Lire la suite…Bascule avant ou bascule arrière ? That is ze Question !

Un exemple de prise de sauvetage

SauvetageSuite à la remise à la une (qui a amené beaucoup de trafic sur le site, merci à vous toutes et tous !) de l’article sur mes conseils pour (bien) réussir une assistance d’un plongeur en difficulté, j’ai été pas mal questionné sur les réseaux sociaux au sujet des techniques de prise de sauvetage. Notamment par mon ami M. qui m’a sollicité par rapport à une prise en passant la main sous la sangle transversale qu’on trouve sous beaucoup de gilets aujourd’hui. J’ai donc eu l’idée de détailler dans un billet la prise de sauvetage que j’enseigne (et donc que je préconise ) et qui va permettre de réaliser une action de sauvetage sur un plongeur en « PCI » (Perte de Connaissance Initiale) pour employer le terme consacré par les secouristes pour désigner un « syncopé ». L’objet de la suite est donc de proposer un séquencement d’actions très détaillé pour permettre à tous les stagiaires en cours d’acquisition de ce geste de pouvoir se l’approprier et le réaliser dans de bonnes conditions !

Lire la suite…Un exemple de prise de sauvetage

À quoi peut ressembler une journée de formation Niveau 4 ?

Logo FFESSM Niveau 4La formation « Niveau 4 – Guide de Palanquée » jouit d’une réputation de formation exigeante, fatigante, voire « Commando ». À chaque fois qu’on me pose la question si il s’agit d’une formation difficile, j’essaie de la démystifier. Certes, c’est une formation qui nécessite un investissement personnel supérieur aux autres formations, mais elle ne présente pas de difficulté intrinsèque, le but étant de démontrer un niveau moyen à l’ensemble des épreuves. Comme je contribue cette année à la formation Guide de Palanquée du Codep 44, en appui de la Commission Technique Départementale, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de décrire le contenu d’une journée type, afin d’éclaircir les attendus, et de désacraliser cette formation. Comme j’ai pu participer à un regroupement très récemment, je vais raconter dans la suite de ce billet comme s’est déroulée la journée en question.

Lire la suite…À quoi peut ressembler une journée de formation Niveau 4 ?

La RSE « Nouvelle Version », plus dure ou plus facile ?

Bulles RSELa réforme de l’examen de « Plongeur Niveau 4 – Guide de Palanquée » a notamment remis au programme une démonstration technique qui  fait beaucoup débattre le petit monde de l’école française de plongée. Je veux bien parler de l’épreuve de « Remontée Sans Embout de 25 mètres à 10 mètres », qu’on appelle plus communément la « Nouvelle RSE ». Pour avoir échangé avec quelques moniteurs, il m’est apparu que beaucoup d’entre eux (moi y compris) ne se sentaient pas très à l’aise avec l’enseignement de ce geste technique. L’objet de ce billet est donc de décortiquer cette épreuve, de tenter de décrire une progression possible pour son enseignement, et de faire un retour d’expérience sur ma façon de réaliser cette RSE, et de ce que j’en ai ressenti ! Je vais donc reprendre le texte intégral du MFT pour détailler très précisément ce qui est attendu du candidat, pour ensuite mettre en évidence les changements survenus.

Lire la suite…La RSE « Nouvelle Version », plus dure ou plus facile ?

Donec nunc neque. ipsum commodo sed luctus consequat.
%d blogueurs aiment cette page :