Un nouvelle proposition de progression PA20

PA20 - Version MFT Février 2019En Septembre 2015, j’avais publié un article où je proposais une progression pour obtenir la qualification de « Plongeur Autonome à 20 mètres (PA20) ». La mise à jour du Manuel de Formation Technique du 13 Février 2019 a profondément fait évoluer l’approche, et introduit de nouveaux attendus. Il était donc nécessaire que je revois cette progression afin de prendre en compte cette nouvelle version. Ce billet a donc pour objet de présenter la progression remise à jour. comme précédemment, elle doit bien entendu  être comprise et analysée comme une trame qu’il conviendra d’adapter à chaque élève, en effet, aucun élève ne progresse à la même vitesse, certains acquerront les compétences plus rapidement que d’autres.

L’ancienne version du MFT comportait un fascicule « Plongeur Niveau 2 « , ainsi que 2 autres livrets (Plongeur Autonome à 20 mètres », et « Plongeur Encadré à 40 mètres »). Il n’y a pas recouvrement strict entre les attendus du plongeur Niveau 2 et les 2 autres… Cette mise à jour est donc la bienvenue ! En lisant attentivement cette édtion, j’ai eu une assez bonne surprise, il ne me manquait que l’apprentissage de la « Remontée en Expiration Contrôlée » (REC) qui est réapparue dans le Manuel de Formation Technique. J’ai dû aussi recaler les distances pour les exercices de PMT et de capelé. En définitive, ce ne sont, de mon point devue que des adaptations « mineures ».

Dans sa nouvelle version, le Manuel de Formation Technique précise que, pour obtenir la qualification PA20, il convient de développer des compétences communes au PA20 et PE40, ainsi que des compétences spécifiques au PA20 :

Compétences Communes PA20 / PE40Compétences Spécifiques PA20
S’équiper et se mettre à l’eau
S’immerger, se propulser, se ventiler
Respecter le milieu et l’environnement
Être attentif au matériel de ses équipiers
Évoluer en autonomie
Planifier la plongée en fonction des consignes du DP
Intervenir et porter assistance à un plongeur en difficulté

La partie théorique est abordée de manière séparée au travers de sessions spécifiques en salle. J’ai conservé l’organisation de cette progression sur 6 journées, à raison de 2 plongées par jour, pour une formation accessible depuis le rivage. Afin que le programme reste raisonnable pour les stagiaires, je propose de limiter le temps max de chaque plongée à pas plus de 30 minutes afin de maximiser la capacité d’appropriation des stagiaires.

Pour faciliter la compréhension des stagiaires et « unifier » les pratiques des moniteurs dans le cas d’un groupe à former, j’ai systématiquement organisé les plongées techniques autour de plusieurs thèmes, ces thèmes sont ma traduction sur le déroulement d’une plongée type (préparation et mise à l’eau, immersion, exploration, fin de plongée, dialogue et débriefing) des différentes compétences communes ou spécifiques. Vous pourrez le constater à la lecture, la notion de rituel est très présente dans la déclinaison du MFT que je propose ici :

  • La mise en place des rituels : un bon plongeur autonome est un plongeur qui acquiert des automatismes dans la préparation et la réalisation de ses plongées, depuis le brief du Directeur de Plongée jusqu’à la mise à l’eau. C’est pourquoi j’insiste sur ces rituels, qui doivent être « neuro-cablés ».
  • L’immersion : la gestion de la descente avec les rituels associés doit être parfaitement maîtrisée.
  • Le travail de remontée : bien percevoir la notion de vitesse de remontée, aussi en solo, qu’en phase d’assistance ou de sauvetage est primordiale dans l’accession à l’autonomie.
  • L’explo en autonomie : ce thème permet d’approfondir et d’acquérir petit à petit ce que j’appelle « la PA-attitude ».
  • La stabilisation en fin de plongée : elle se maîtrise par l’envoi du parachute sans varier de profondeur tout en garantissant la sécurité pour soi et son ou ses binômes, ainsi que le respect des paliers.
  • La transmission au DP : Savoir quoi remonter comme infos au DP, savoir quoi signaler, être conscient des aspects de consommation, d’autonomie, de posture, concourent à l’accession à l’autonomie.

Pour faciliter la lecture de la progression, je vous la décompose en journées de formation, et en plongée du matin puis plongée de l’après-midi, je n’ai pas trouvé de manière plus synthétique de la présenter :

Journée de formation #1

Plongée #1 – Plongée du matin

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel (attention portée au positionnement de l’octopus, du fonctionnement du gilet, de l’emplacement du manomètre)
  • Check du matériel du binôme (gilet/octopus/manomètre) et vice-versa
  • 250 m PMT
  • Mise à l’eau du bord, équipement dans l’eau
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Descente en phoque le long d’un filin
  • Travail de la stabilisation à 5-10-15-20 mètres
  • VDM ET LRE à 10 et 20 mètres
  • Vérification des manomètres à 20 mètres (signaler qu’il faut le faire systématiquement)

Travail de remontée

  • Remontée à la palme de 20 mètres
  • Départ de remontée contrôlée au gilet en individuel de 20 à 15 mètres puis de 20 à 10 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Positionnement vers 10 mètres
  • Exploration en autonomie (le moniteur gère le cap, l’élève la profondeur)
  • Réactions à la panne d’air en balade
  • Actions / Réactions aux signes (notamment mi-pression et réserve)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute par le moniteur
  • Élèves stabilisés à 6 mètres puis à 3 mètres

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience de la consommation en bar / minute

Plongée #2 – Plongée de l’après-midi

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel (vérification du positionnement de l’octopus, du fonctionnement du gilet, de l’emplacement du manomètre)
  • Check du matériel du binôme (gilet/octopus/manomètre) et vice-versa
  • Mise à l’eau du bord, équipement dans l’eau
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Descente en phoque
  • Immersion avec stabilisation à 5-10-15-20 mètres
  • Vérification des manomètres à 20 mètres

Travail de remontée

  • Remontée contrôlée au gilet de 20 à 15 mètres puis de 20 à 10 mètres
  • Apprentissage de la remontée en expiration contrôlée (REC) de 10 à 5 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Positionnement vers 10 mètres
  • Exploration en autonomie (le moniteur gère le cap, l’élève la profondeur)
    Remédiation sur la panne d’air

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute par le moniteur
  • Élèves stabilisés à 6 mètres puis à 3 mètres

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience de la consommation en bar / minute

Journée de formation #2

Plongée #3 – Plongée du matin

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel
  • Check du matériel du binôme et vice-versa
  • Rappel de la technique d’envoi du parachute (vu en piscine)
  • 250 m PMT
  • Mise à l’eau du bord : Saut droit
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Descente en phoque
  • Descente le long d’un filin
  • Travail de la stabilisation à 5-10-15-20 mètres
  • VDM ET LRE à 10 et 20 mètres
  • Vérification des manomètres à 20 mètres (remédiation si l’élève ne le fait pas)

Travail de remontée

  • Apprentissage de la Remontée contrôlée au gilet de 20 à 10 mètres avec repère visuel (2 à 3 fois)
  • Remontée contrôlée au gilet de 20 à 10 sans repère visuel
  • REC de 10 à 3 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Déplacement vers une zone où le fond est à 10 mètres
  • En étant posé sur le fond, réaction à la panne d’air élève sur moniteur
  • En étant posé sur le fond, réaction à la panne d’air élève sur élève

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute par un élève
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Retour au point d’immersion en palanquée, avec sécurisation mutuelle

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience de la stabilisation et de l’envoi du parachute

Plongée #4 – Plongée de l’après-midi

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel
  • Check du matériel du binôme et vice-versa
  • Mise à l’eau du bord : bascule arrière
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Descente en phoque
  • Immersion avec stabilisation à 5-10-15-20 mètres
  • Vérification des manomètres à 20 mètres

Travail de remontée

  • Remontée contrôlée de 20 à 3 mètres (vitesse donnée par le moniteur dans la zone 10-3)
  • Remontée contrôlée de 20 à 3 mètres (pas de vitesse donnée par le moniteur)

Travail d’exploration en autonomie

  • Déplacement vers une zone où le fond est à 10 mètres
  • Stabilisation
  • Réaction à la panne d’air élève sur moniteur puis élève sur élève en restant stabilisé
  • Sensibilisation à la réaction sur essoufflement

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute par un élève
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Retour au point d’immersion en palanquée, avec sécurisation mutuelle

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience de la stabilisation et de l’envoi du parachute

 

Journée de formation #3

Plongée #5 – Plongée du matin

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel
  • Check du matériel du binôme et vice-versa
  • Rappel de la technique d’assistance (comme vu en piscine)
  • 100 m Capelé
  • Mise à l’eau du bord : Saut droit
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Immersion en canard et stabilisation à 3 mètres
  • Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
  • Arrivée stabilisée à 20 mètres
  • VDM ET LRE à 20 mètres
  • Vérification des manomètres à 20 mètres (remédiation si l’élève ne le fait pas)

Travail de remontée

  • Stabilisation mutuelle à 20 mètres : l’élève gère sa stabilisation et celle se son moniteur
  • Stabilisation mutuelle à 20 mètres : stabs vides, l’élève équilibre le couple élève / moniteur avec les 2 stabs
  • Apprentissage de l’assistance : remontée assistée de 20 à 15 puis de 20 à 10 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Déplacement dans la zone des 10 mètres
  • Contrôle de l’attention portée à la palanquée (non réponse aux signes, essoufflement, panne d’air, vérification manos…)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute par un élève
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Retour au point d’immersion en surface avec maintien de la cohésion de la palanquée

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience de la technique de l’assistance et notamment de la purge en fin d’expiration

Plongée #6 – Plongée de l’après-midi

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel
  • Check du matériel du binôme et vice-versa
  • Mise à l’eau du bord : Bascule arrière
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Immersion en canard et stabilisation à 3 mètres
  • Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
  • Arrivée stabilisée à 20 mètres
  • Vérification des manomètres à 20 mètres

Travail de remontée

  • Remédiation stabilisation mutuelle : synchronisation des respirations
  • Apprentissage de l’assistance : Remontée assistée de 20 à 15 puis de 20 à 10 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Déplacement dans la zone des 10 mètres
  • Stabilisation, réaction à la panne d’air élève sur moniteur avec départ vers la surface (arrêt à 6 mètres par le moniteur)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute par un élève
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Retour au point d’immersion en surface avec maintien de la cohésion de la palanquée

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience de la technique de l’assistance et notamment de la purge en fin d’expiration

Journée de formation #4

Plongée #7 – Plongée du matin

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel
  • Check du matériel du binôme et vice-versa
  • Rappel des techniques d’orientation (main, profondeur, lumière, compas, comme vu en piscine)
  • 250 m PMT
  • Mise à l’eau du bord au choix
    Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Immersion en phoque
  • Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
  • Arrivée stabilisée à 20 mètres

Travail de remontée

  • Assistance de 20 à 10 mètres puis de 20 à 3 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Exploration dans la zone des 10 mètres avec prise en charge de la palanquée, orientation et profondeur gérées par l’élève (soit à la main, soit au compas en pleine eau)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute à 7 mètres sans variation
  • Calcul des paliers sous l’eau
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Retour au point d’immersion en surface avec maintien de la cohésion de la palanquée

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience des techniques d’orientation et de la prise de sauvetage

Plongée #8 – Plongée de l’après-midi

Mise en place des rituels

  • Gréage du matériel
  • Check du matériel du binôme et vice-versa
  • Mise à l’eau du bord au choix
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Immersion en phoque
  • Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
  • Arrivée stabilisée à 20 mètres

Travail de remontée

  • Remédiation assistance de 20 à 3 mètres
  • Apprentissage de la prise de sauvetage

Travail d’exploration en autonomie

  • Exploration dans la zone des 10 mètres avec prise en charge de la palanquée, orientation et profondeur gérées par l’élève (soit à la main, soit au compas en pleine eau)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute à 7 mètres sans variation
  • Calcul des paliers sous l’eau
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Retour au point d’immersion en surface avec maintien de la cohésion de la palanquée

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience des techniques d’orientation et de la prise de sauvetage

Journée de formation #5

Plongée #9 – Plongée du matin

Mise en place des rituels

  • Brief du DP
  • Détermination du parcours subaquatique et des paramètres de la plongée
  • Vérification du respect de tous les rituels par le moniteur
  • 100 m Capelé
  • Mise à l’eau du bord au choix
  • Vérification et remédiation du lestage

Immersion

  • Immersion en phoque
  • Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
  • Arrivée stabilisée à 20 mètres

Travail de remontée

  • Assistance de 20 à 3 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Exploration dans la zone des 10 mètres avec prise en charge de la palanquée, orientation et profondeur gérées par l’élève (soit à la main, soit au compas en pleine eau)
  • Vérification de la bonne prise en charge des autres plongeurs (non réponse aux signes)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute à 7 mètres sans variation de profondeur
  • Calcul des paliers sous l’eau
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Panne d’air du moniteur au palier, gestion de l’incident par un élève
  • Retour au point d’immersion en surface avec maintien de la cohésion de la palanquée

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience des techniques d’orientation et de la prise de sauvetage

Plongée #10 – Plongée de l’après-midi

Mise en place des rituels

  • Brief du DP
  • Détermination du parcours subaquatique et des paramètres de la plongée
  • Vérification du respect de tous les rituels par le moniteur
  • Mise à l’eau du bord au choix

Immersion

  • Immersion en phoque
  • Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
  • Arrivée stabilisée à 20 mètres

Travail de remontée

  • Remédiation assistance de 20 à 3 mètres
  • Sauvetage 20 à 10 mètres 

Travail d’exploration en autonomie

  • Explo dans la zone des 10 mètres avec prise en charge de la palanquée, orientation et profondeur gérées par l’élève (soit à la main, soit au compas en pleine eau) 

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute à 7 mètres sans variation de profondeur
  • Calcul des paliers sous l’eau
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Panne d’air du moniteur au palier, gestion de l’incident par un élève
  • Retour au point d’immersion en surface avec maintien de la cohésion de la palanquée

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience des techniques d’orientation et de la prise de sauvetage

Journée de formation #6

Plongée #11 – Plongée du matin

Mise en place des rituels

  • Brief du DP
  • Détermination du parcours subaquatique et des paramètres de la plongée
  • Vérification du respect de tous les rituels par le moniteur
  • 250 m PMT

Immersion

  • Immersion en phoque
  • Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
  • Arrivée stabilisée à 20 mètres

Travail de remontée

  • Assistance de 20 à 3 mètres
  • Sauvetage de 20 à 3 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Exploration dans la zone des 10 mètres avec prise en charge de la palanquée, orientation et profondeur gérées par l’élève (soit à la main, soit au compas en pleine eau)
  • Vérification de la bonne prise en charge des autres plongeurs (non réponse aux signes)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute à 7 mètres sans variation
  • Calcul des paliers sous l’eau
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Panne d’air du moniteur au palier
  • Retour au point d’immersion en surface

Transmission des paramètres au DP

  • Rappel sur le respect des règles durée / pression
  • Prise de conscience des techniques d’orientation et de la prise de sauvetage

Plongée #12 – Plongée de l’après-midi

Mise en place des rituels

  • Brief du DP
  • Détermination du parcours subaquatique et des paramètres de la plongée
  • Vérification du respect de tous les rituels par le moniteur

Immersion

  • Immersion en phoque
    Descente en pleine eau à vitesse maîtrisée
    Arrivée stabilisée à 20 mètres

Travail de remontée

  • Remédiation assistance de 20 à 3 mètres
  • Remédiation sauvetage 20 à 10 mètres

Travail d’exploration en autonomie

  • Exploration dans la zone des 10 mètres avec prise en charge de la palanquée, orientation et profondeur gérées par l’élève (soit à la main, soit au compas en pleine eau)

Travail de stabilisation en fin de plongée

  • Envoi du parachute à 7 mètres sans variation
  • Calcul des paliers sous l’eau
  • Stabilisation et maintien du palier et de la cohésion de la palanquée
  • Réalisation du palier
  • Panne d’air du moniteur au palier
  • Retour au point d’immersion en surface

Transmission des paramètres au DP

  •  Validation de la Qualification PA20

Cette proposition de progression est bien entendu amendable et améliorable. En particulier, j’ai basé ma progression par rapport au monde associatif dans lequel j’évolue. J’ai vu des progressions mises en place avec moins ou avec plus de plongées, aussi dans des centres professionnels qu’au sein de structures associatives. An aucun je ne permettrais de dire ou d’écrire que cela serait insuffisant dans un sens ou un autre : Il s’agit d’approches différentes de la mienne.

En fonction de l’apprentissage plus ou moins rapide des apprenants, il ne faudra pas hésiter à ajouter une ou deux plongées pour « serrer les boulons » ou alors raccourcir le programme. Chaque point abordé peut-être décliné avec la liberté pédagogique propre à chaque moniteur. Cependant, il y a une chose que j’aime faire (et que je me permets de recommander), c’est de montrer et d’expliquer préalablement aux stagiaires la progression prévue, afin qu’ils comprennent là où nous voulons les emmener, et qu’ils puissent identifier leurs points forts et leurs points à améliorer. J’ai pu constater par le passé que le fait de « donner du sens » permettait une progression plus harmonieuse dans la formation (et de cette façon, chaque stagiaire sait ce que veut dire « devenir autonome » et peut se situer dans la progression).

Et vous, si vous êtes moniteur, avez-vous en tête une progression plus rapide, plus adaptée ou moins répétitive ? Si vous avez suivi une formation PA20, comment avez-vous ressenti votre progression, était-elle claire et expliquée ? Merci d’avance pour vos retours !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

consectetur Nullam eleifend suscipit dictum vulputate, Donec ipsum
%d blogueurs aiment cette page :