Comment s’adapter aux différents stagiaires ?

Séance Pédagogique

En cette période de rentrée scolaire, bon nombre de nos clubs associatifs vont reprendre de l’activité, et beaucoup de moniteurs vont se retrouver en salle, ou dans une piscine devant un parterre de stagiaires. Quand on dispense un cours théorique, ou qu’on effectue une séance pratique de formation avec nos apprenants, nous sommes toujours confrontés à différents publics (jeunes/vieux, hommes/femmes, timides/volubiles, hyperactifs/amorphes, …). Il convient donc pour le moniteur de devoir s’y adapter. Mais comment faire cela ? C’est en échangeant avec M., une collègue de travail, que j’ai eu l’idée de ce billet à la suite d’un article qu’elle m’a fait lire sur la maîtrise d’un auditoire pendant une prise de parole. Je vais donc rappeler les canaux de communication pour ensuite nous intéresser aux type de public que nous sommes amenés à rencontrer dans nos séances pédagogiques. S’il vous plait, lisez cet article avec un œil bienveillant et si possible un peu teinté d’humour, le but n’étant pas ici d’asséner des vérités intangibles, mais plutôt de donner des pistes d’adaptation pour bien animer des séances de cours !

Lire la suite…

Une journée particulière de plongée

Du Côté de Roussay

Le 6 juin dernier, un regroupement départemental pour la formation « Niveau 4 – Guide de Palanquée » a été organisé par le Codep 44. C’est donc tout naturellement que j’ai proposé mon aide pour venir titiller les stagiaires, dont l’évaluation approche (ce devrait être fin août pour certains, ou en octobre pour d’autres). Comme à mon habitude, je vais effectuer ici un compte-rendu de cette journée, pour démystifier cette formation qui, à tort, continue « d’effrayer » ou de rebuter pas mal de plongeurs et de plongeuses. Il est d’autant plus important de former des guides aujourd’hui, ce seront les encadrants de demain, ainsi que les moniteurs du futur.

Lire la suite…

Une session RIFAP en temps de COVID

RIFAP

Cette saison sportive est perturbée à bien des égards. Pour ma part, j’ai tenté de contribuer à la formation Guide de Palanquée organisée par le Codep 44 (c’est une formation que j’affectionne particulièrement). Cependant, mon ami C., moniteur responsable de la formation Niveau 3 dans mon club, m’a sollicité pour savoir si je pouvais prendre en charge la mise en œuvre de la formation RIFA Plongée (Réactions et Intervention Face à un Accident de Plongée). J’ai accepté avec plaisir, et j’ai demandée à mon amie S., monitrice professionnelle qui vient souvent nous aider bénévolement, d’organiser cette formation avec moi. L’objectif de ce billet est donc de partager la façon dont nous nous y sommes pris pour organiser cette qualification, dans les respect des règles sanitaires et dans le contexte particulier de la pandémie qui nous affecte aujourd’hui. Je vais donc effectuer un bref rappel des attendus de cette formation, puis expliquer la façon dont S. et moi avons déroulé le contenu pédagogique. Je suis bien évidemment preneur de vos remarques pour améliorer le contenu de cette formation.

Lire la suite…

Les accords toltèques de la plongée

En 1997, Miguel Ruiz publiait un livre « Los Cuatro Acuerdos », traduit en Français par « Les Quatre Accords Toltèques ». Cet ouvrage clairement positionné dans le domaine du bien-être personnel est vite devenu un best-seller, et a même créé une légende urbaine sur l’authenticité des ces règles de vie (elles auraient été écrites entre l’an 900 et l’an 1200, ce qui est bien entendu totalement faux). En 2010, l’auteur a produit un nouvel opuscule pour y ajouter un cinquième accord (dans son ouvrage « Le Cinquième Accord Toltèque »). Aussi, l’idée m’est venu de les « détourner » pour les appliquer à la plongée. Je vous en propose donc une version adaptée à notre sport favori, pour beaucoup d’entre nous ce sera l’occasion de réfléchir à notre pratique, en espérant que cela vous fasse sourire, la période n’étant décidément pas très propice !


Le principe des accords toltèques est de proposer des règles de vie qui permettent de valoriser l’estime de soi, et d’adopter des comportements qui font que l’on se sente en harmonie avec les autres. Il peuvent se résumer de la façon suivante ;

  • Accord Toltèque #1 – « Que votre parole soit impeccable » : Il s’agit de parler avec intégrité, de dire seulement ce que l’on pense vraiment. Il faut utiliser la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Il ne faut pas mentir ni calomnier.
  • Accord Toltèque #2 – « Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle » : Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.
  • Accord Toltèque #3 – « Ne faites pas de suppositions » : Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.
  • Accord Toltèque #4 – « Faites toujours de votre mieux » : Il n’y a pas d’obligation de réussir, seulement une obligation de faire de son mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.
  • Accord Toltèque #5 – « Soyez sceptique, mais apprenez à écouter » : Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

Je vous propose donc la formulation suivante pour les 5 accords toltèques de la plongée :

  • Accord #1 – « Que votre immersion soit impeccable » : Faites en sorte d’avoir toujours une flottabilité maîtrisée, afin de ne pas porter préjudice à la faune et à la flore, limitez vos interactions avec la faune, afin d’être un observateur invisible, qui minimise son impact sur le milieu sous-marin. Tentez de laisser le spot de plongée tel que vous l’aurez découvert lors de votre immersion. Respectez scrupuleusement les consignes du Directeur de Plongée, tant sur le parcours, la profondeur et la durée d’immersion.
  • Accord #2 – « Quoi qu’il arrive pendant la plongée, n’en faites pas une affaire personnelle » : Si vous constatez des comportements inadaptés chez d’autres plongeurs, il n’est pas nécessaire de vous mettre la rate au court-bouillon pour cela. Le monde est imparfait, il existe des plongeurs et des plongeuses qui, inconsciemment ou pas, n’adoptent pas une pratique respectueuse. Tentez plutôt de nouer le dialogue après la plongée pour expliquer (sans toutefois être donneur de leçon) ce que vous considérez comme déplacé. Si vous n’y parvenez pas (à nouer le dialogue), ce n’est pas grave, vous aurez au moins tenté le coup !
  • Accord #3 – « Ne faites pas de suppositions sur la plongée à venir » : Il est naturel de ressentir un peu de stress avant une plongée particulière, que ce soit une plongée profonde, une plongée dérivante sur un spot avec beaucoup de courant, ou une plongée où l’on va être au contact de grands prédateurs… Partagez vos interrogations, voire vos inquiétudes avec votre binôme, votre Guide ou le Directeur de Plongée. Ils seront toujours là pour écouter expliquer et rassurer. Votre partage vous permettra de vider votre sac, et de ne pas plonger avec la boule au ventre.
  • Accord #4 – « Faites toujours de votre mieux, avant, pendant et après la plongée » : Il y aura toujours un plongeur ou une plongeuse avec plus d’expérience que vous, ou qui sera plus à l’aise que vous dans une situation donnée. Appuyez-vous sur vos points forts en plongée, et travaillez sur les points que vous savez devoir améliorer. Il est toujours possible (et c’est même recommandé) de faire et refaire des plongées de remise à niveau technique avec un instructeur pour progresser. Sachez trouver votre place dans votre palanquée, et fuyez les grandes gueules d’après plongée ! Avant la plongée, faites en sorte de ne pas trop vous étaler avec votre matériel, et soyez ordonné(e) pour ne pas courir après votre équipement. Après la plongée, partagez vos observations, remplissez votre carnet, et faites attention à ne pas boire d’alcool si vous replongez ensuite.
  • Accord #5 – « Soyez sceptique, mais apprenez à écouter le Directeur de Plongée et votre Guide » : N’hésitez pas à questionner les plongeurs et les plongeuses que vous côtoyez pour vous forger votre avis. Par exemple, il n’y a pas qu’une seule façon de porter assistance à un plongeur, ou qu’une seule manière d’envoyer son parachute de palier. Les idées reçues sur la bonne façon de faire, doivent être remises systématiquement en question. En cas de de doute, votre Guide, le Directeur de Plongée pourront être de bon conseil (et vous pourrez constater qu’ils vous proposeront toujours plusieurs choix !).

Si il ne tenait qu’à moi, je rajouterais même un sixième accord : « Prenez toujours du plaisir à plonger« . En effet, si l’impatience n’est pas au rendez-vous avant la plongée, le bien-être de l’impesanteur pendant, et la libération d’endorphines après, il vous faut vous questionner sur la raison qui vous a pousser à plonger… On ne plonge jamais à contrecœur, et la meilleure plongée est la prochaine que vous ferez !

Vous l’aurez bien compris, il s’agit ici de sourire un peu dans cette période assez morose. Si vous avez de votre côté des crédos particuliers que vous mettez en œuvre pour « bien plonger », je suis preneur ! Merci par avance pour vos retours ! Je profite également de ce billet pour vous souhaiter à toutes et tous une meilleure année 2021, et de vous voir en bonne santé.

Quelques quizz pour animer des cours théoriques

Quizz

L’enseignement théorique de la plongée en scaphandre, quel que soit le niveau enseigné, peut être réalisé de multiples manières. Ainsi, un moniteur pourra se retrouver devant ses stagiaires à expliquer des principes physiques ou physiologiques dans différents environnements. Dans les centres de bord de mer, cet enseignement est souvent directement réalisé sur le bateau ou dans le local du centre, tandis que dans les clubs de « l’intérieur », cet aspect est principalement effectué en salle sous la forme d’un cours magistral. La question se pose alors de la manière de rendre le cours vivant, attractif, intéressant et interactif, afin de favoriser le feedback des élèves. Ce billet va donc proposer un élément pédagogique supplémentaire que j’utilise dorénavant dans mes cours. Loin de moi, l’idée de donner des leçons de pédagogie, mais je veux juste partager ici mon retour d’expérience.

Lire la suite…

Quelques éléments pour réussir une plongée de nuit

Plongée de Nuit

Pour tous les plongeurs qui l’ont déjà pratiquée, la plongée de nuit reste un plaisir des sens inégalé. Pour les autres, cela est bien mystérieux, voire inquiétant. Je me rappelle lors de notre escapade printanière d’avril dernier sur l’île de Madère, notre directeur de plongée nous avait donné rendez-vous vers 17h30 au local du centre de plongée pour aller faire une plongée de nuit sur le « house-reef ». Nous étions impatients de nous immerger, tous les vancanciers présents sur le bord de mer semblaient intrigués, et nous prenaient peut-être pour des fous d’aller nous immerger à la nuit tombante dans l’océan ! Afin de démystifier cela pour les néophytes, et afin de partager les quelques principes de bon sens pour les plongeurs confirmés, je me suis dit qu’un petit billet sur ce sujet pourrait être utile à toutes et tous. Je vous propose donc de passer en revue les différences principales entre la plongée diurne et la plongée nocturne, de lister pour les plongeurs quelques règles de bon sens, et de proposer aux Directeurs de Plongée quelques éléments supplémentaires. Cet article, comme à mon habitude, ne se veut pas définitif, et ne demande qu’à être enrichi de vos remarques !

Lire la suite…

Une nouvelle proposition de progression PA20

PA20 - Version MFT Février 2019

En Septembre 2015, j’avais publié un article où je proposais une progression pour obtenir la qualification de « Plongeur Autonome à 20 mètres (PA20) ». La mise à jour du Manuel de Formation Technique du 13 Février 2019 a profondément fait évoluer l’approche, et introduit de nouveaux attendus. Il était donc nécessaire que je revois cette progression afin de prendre en compte cette nouvelle version. Ce billet a donc pour objet de présenter la progression remise à jour. comme précédemment, elle doit bien entendu  être comprise et analysée comme une trame qu’il conviendra d’adapter à chaque élève, en effet, aucun élève ne progresse à la même vitesse, certains acquerront les compétences plus rapidement que d’autres.

Lire la suite…

Quelques critères pour choisir un ordinateur de plongée

Je vois souvent la question du choix d’un ordinateur revenir sur les réseaux sociaux, aussi bien que dans mon club de plongée. A chaque fois, la question est formulée sensiblement de la même manière : « Je vais passer mon N? (mettez-y N1, N2, N3 et même N4), à ton avis, quel ordinateur dois-je choisir ? ». Comme la plupart des plongeurs, je suis pris par le premier réflexe qui est de répondre « le même que le mien » ou « celui que j’ai » (et pour cause, si j’ai acheté le modèle « Trucmuche 2000 GTs », c’est que c’est à coup sûr le meilleur ! ), mais ce n’est pas la bonne façon d’aider un plongeur ou une plongeuse en plein questionnement sur cet investissement, d’autant plus que l’offre du marché, est pléthorique, aussi bien du côté des montres, que des ordinateurs de poignet ou des ordinateurs en console, sans compter les ordinateurs « Tek »… Le but principal de ce billet est donc d’apporter une aide aux plongeurs qui se posent ce type de question. Je vais tenter de ne pas avoir d’avis péremptoire et je vais dresser une liste (non exhaustive) de critères à prendre en compte pour aider dans ce choix cornélien.

Lire la suite…

Comment se déroule une journée d’examen initiateur FFESSM ?

Initiateur - Épreuve du Mannequin

J’ai suivi la formation « TSI » (Tuteur de Stage Initiateur) en octobre 2015, car je souhaitais pouvoir accompagner au sein de mon club les plongeurs et plongeuses désireux de « passer du côté obscur » et d’acquérir les compétences pédagogiques pour enseigner notre passion. J’ai mis en œuvre une première fois cette qualification lors de la saison 2015/2016, mais, à titre personnel, je ne m’y suis pas épanoui, en effet, je n’y ai pas retrouvé ce plaisir pris à former des plongeurs, les voir acquérir des compétences, et plonger de leurs propres palmes. Et bien qu’ayant été plusieurs fois amicalement sollicité pour aller plus loin et passer le diplôme de Moniteur Fédéral 2ème Degré, je n’ai jamais donné suite… Cependant, cette année j’ai remis le couvert pour former au diplôme d’initiateur club FFESSM deux stagiaires de mon club, les sympathiques A. et M., tous deux plongeurs Niveau 3 désireux de participer à la vie de la commission technique de notre association. Nous avons organisé une équipe de 3 moniteurs TSI (avec mes amis C. et D.) pour nous partager la tâche, et avons bénéficié de la supervision en fin de formation de mon ami T.,  remarquable MF2 et qui est quelque part mon mentor… L’idée de ce billet est donc de raconter le déroulé d’une journée d’examen pour en démystifier le contenu…

Lire la suite…

les 5 qualités d’un (bon) moniteur

Moniteur de Plongée

En août 2018, j’avais publié un billet tentant de lister les dix qualités qu’un (bon) Guide de Palanquée se devait d’avoir. Cet article, inspiré d’une publication de Gaël Chatelain, bloggeur bien connu dans le monde du management, m’avait permis d’échanger avec bon nombre de plongeurs/plongeuses et de moniteurs/monitrices. L’idée saugrenue m’est donc venue d’écrire le même genre d’article mais appliqué cette fois au moniteur(trice) de plongée FFESSM. Il faut bien entendu prendre ce que je vais vous soumettre avec du recul, un peu de bonne humeur, et surtout de la bienveillance !

Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :