Les accords toltèques de la plongée

En 1997, Miguel Ruiz publiait un livre « Los Cuatro Acuerdos », traduit en Français par « Les Quatre Accords Toltèques ». Cet ouvrage clairement positionné dans le domaine du bien-être personnel est vite devenu un best-seller, et a même créé une légende urbaine sur l’authenticité des ces règles de vie (elles auraient été écrites entre l’an 900 et l’an 1200, ce qui est bien entendu totalement faux). En 2010, l’auteur a produit un nouvel opuscule pour y ajouter un cinquième accord (dans son ouvrage « Le Cinquième Accord Toltèque »). Aussi, l’idée m’est venu de les « détourner » pour les appliquer à la plongée. Je vous en propose donc une version adaptée à notre sport favori, pour beaucoup d’entre nous ce sera l’occasion de réfléchir à notre pratique, en espérant que cela vous fasse sourire, la période n’étant décidément pas très propice !

Lire la suite…Les accords toltèques de la plongée

Trucs et astuces : le bon rinçage

Equipement plongeurEn cette période pré-hivernale, pour beaucoup d’entre nous, c’est le moment de remiser le matériel, tandis que d’autres continuent à plonger en eau plus froide ou en eau douce. Néanmoins, le matériel doit être correctement entretenu. Naturellement, nous pensons toutes et tous en premier lieu à la combinaison de plongée, mais chcun des éléments composant votre équipement doit faire l(‘objert d’une attention particulière. L’objet de ce billet est donc de proposer une « méthode » pour correctement entretenir votre matériel, aussi bien en entretien courant, qu’en hivernage. Je ne vais pas proposer de solution définitive mais plutôt citer quelques bonnes pratiques auxquelles il faut s’astreindre pour bien amortir les investissements effectués pour l’achat de votre matériel, et ne pas avoir à racheter des éléments ou faire des réparations tous les ans !

Lire la suite…Trucs et astuces : le bon rinçage

L’utilité du troisième détendeur

Scubapro Air 2Derrière ce titre un peu absurde, je souhaite vous parler d’un élément de mon équipement qui m’a rendu service au moins une fois, et que je ne suis pas prêt d’abandonner ! En France, les plongeuses et plongeurs au moins titulaires du diplôme de Guide de Palanquée doivent disposer de deux détendeurs complets : 2 premiers étages et deux deuxièmes étages, avec les deuxièmes étages répartis sur les premiers étages. Il existe pourtant un système très intéressant et sécurisant utiles pour les guides et les moniteurs, je veux parler du système « Scubapro Air 2 » et/ou « Aqualung Air Source 3« . L’objet de ce billet est donc présenter cet « accessoire », d’en donner les avantages et inconvénients, et enfin de partager ma vision à ce sujet.

Lire la suite…L’utilité du troisième détendeur

Quelques éléments pour réussir une plongée de nuit

Plongée de NuitPour tous les plongeurs qui l’ont déjà pratiquée, la plongée de nuit reste un plaisir des sens inégalé. Pour les autres, cela est bien mystérieux, voire inquiétant. Je me rappelle lors de notre escapade printanière d’avril dernier sur l’île de Madère, notre directeur de plongée nous avait donné rendez-vous vers 17h30 au local du centre de plongée pour aller faire une plongée de nuit sur le « house-reef ». Nous étions impatients de nous immerger, tous les vancanciers présents sur le bord de mer semblaient intrigués, et nous prenaient peut-être pour des fous d’aller nous immerger à la nuit tombante dans l’océan ! Afin de démystifier cela pour les néophytes, et afin de partager les quelques principes de bon sens pour les plongeurs confirmés, je me suis dit qu’un petit billet sur ce sujet pourrait être utile à toutes et tous. Je vous propose donc de passer en revue les différences principales entre la plongée diurne et la plongée nocturne, de lister pour les plongeurs quelques règles de bon sens, et de proposer aux Directeurs de Plongée quelques éléments supplémentaires. Cet article, comme à mon habitude, ne se veut pas définitif, et ne demande qu’à être enrichi de vos remarques !

Lire la suite…Quelques éléments pour réussir une plongée de nuit

Trucs et astuces : Que faire en cas de perte de palanquée ?

PalanquéeEn consultant un article sur les situations inconfortables en plongée publié sur le blog « Dans nos bulles » dont Anne Ramos assure l’animation, j’ai été amené à me poser cette question  : « Quelle situation inconfortable ai-je pu rencontrer ? »… Au-delà du froid, du manque de visibilité, du givrage de mon détendeur, d’un courant descendant qui m’aspire vers le fond, ou bien de mauvaise décision prise sur une plongée (racontée dans un article précédent, je vous laisse le retrouver ), la situation la plus inconfortable à laquelle j’ai été confronté a été sans conteste la perte d’un des membres de ma palanquée. Cette désagréable mésaventure m’est déjà arrivée deux fois (et pourtant je m’efforce à être très attentif aux plongeuses et plongeurs que j’encadre en immersion). Je vais donc commencer par vous narrer ces deux « mauvais » souvenirs, et proposer ensuite une procédure que vous pourrez améliorer au besoin et mettre en œuvre si cela venait à vous arriver.

Lire la suite…Trucs et astuces : Que faire en cas de perte de palanquée ?

Quelques exercices pour muscler sa trompe d’eustache…

Trompe d'EustacheIl y a quelques années (en fait, avant que je ne me décide à animer ce blog), j’avais écrit un article sur le site web de mon club au sujet des techniques permettant de prendre conscience de l’existence de ses propres trompes d’eustache et proposé quelques exercices pour en faciliter l’ouverture. La rencontre avec des jeunes stagiaires « Plongeur Niveau 1 » m’a poussé à remettre le nez dans cet article et je me suis  dit qu’il pourrait être intéressant de le remettre à jour… Ce billet va donc présenter succinctement la physiologie de l’oreille, rappeler brièvement les techniques d’équilibrage, et proposer un programme de musculature de la trompe d’eustache pour aider à faciliter les manoeuvres de béance tubaire.

Lire la suite…Quelques exercices pour muscler sa trompe d’eustache…

Comment ne plus courir après mes palmes ?

Lorsque nous partons pratiquer notre activité favorite, nous stockons en général plus ou moins bien notre matériel sur le bateau. Certains d’entre eux sont bien conçus et spacieux, de ce fait ils permettent facilement d’isoler ses palmes près de son scaphandre personnel, ou bien de les accrocher sur un rack les unes à côté des autres sur le pont de mise à l’eau (comme sur les navires de croisière en Mer Rouge par exemple). Par contre, quand on plonge depuis un semi-rigide, il est très courant que les palmes se retrouvent empilées les unes sur les autres devant la console, et cela peut être la cause d’un mélange qui peut amener stress et énervement lors de la mise à l’eau. L’idée de ce billet est donc de vous donner quelques idées pour éviter d’avoir « à courir » après vos palmes avant ou après la plongée (en plus c’est assez difficile sur un semi-rigide ! ).

Lire la suite…Comment ne plus courir après mes palmes ?

Un point sur les techniques d’immersion

Phoque et CanardJ’ai pu constater encore très récemment que nombre de stagiaires PA-20 ou Niveau 2 qui passent « entre mes mains » ne maîtrisent pas correctement les techniques d’immersion. Ces techniques, enseignées lors de la formation Niveau 1, sont au nombre de 2 : le phoque et le canard. L’idée de ce billet m’est donc venue pour rappeler en détail les fondamentaux de ces gestes et donner quelques éléments pour permettre aux plongeurs et plongeuses qui rencontrent des difficultés de les surmonter. Je commencerai par rappeler dans quel cadre telle ou telle technique est à privilégier et ensuite je les détaillerai en décomposant au maximum le geste à réaliser. En effet, que ce soit sur des immersions « En Phoque », je vois trop souvent des enclumes s’immerger, et quand il s’agit d’immersions « En Canard », on peut assister un véritable festival de palmes en l’air et de mouvements dignes d’un sémaphore ! J’ai pu aussi constater que beaucoup de plongeurs adoptaient l’immersion en canard à cause d’un manque de maîtrise de l’immersion en phoque. Je ne saurais que trop recommander de travailler régulièrement ces techniques (même lorsque l’on est déjà certifié) ! Pour terminer cette courte introduction, je rappelle, comme à mon habitude,  que les informations que je vais donner dans la suite ne sont pas des vérités définitives, mais bien des bases de réflexion qui peuvent être améliorées…

Lire la suite…Un point sur les techniques d’immersion

Trucs et astuces : Les moyens mnémotechniques pour ne rien oublier

Quand on part plonger, il arrive régulièrement qu’un plongeur ou une plongeuse demande au groupe de l’aider car il ou elle a oublié son masque ou un autre élément nécessaire à une belle plongée réussie. Il m’est moi-même arrivé d’oublier un élément important de mon équipement (personne n’est parfait ). Aussi, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de faire le point sur les méthodes de chacun, les trucs donnés par les écoles de plongée, afin d’aider les plongeurs et plongeuses à obtenir plus de sérénité quand ils partent plonger ! Je vais donc tenter de faire le tour des trucs que j’ai pu glaner ça et là et compter quelques anecdotes un peu cocasses mais dont il ne faut pas minimiser l’importance car chaque élément oublié peut gâcher une immersion…

Lire la suite…Trucs et astuces : Les moyens mnémotechniques pour ne rien oublier

Trucs et astuces : La « plaie » de la buée dans le masque…

Buée dans le masqueL’été dernier, lors de nos vacances chiliennes qui nous ont permis de découvrir Rapa Nui, aussi appelée l’Île de Pâques, nous avons été victimes à Santiago du Chili de pickpockets très ingénieux qui nous ont délesté d’un sac à dos contenant pas mal d’affaires de plongée (ordinateurs, caméra,  et masques de plongée entre autres)… Cette mésaventure regrettable (mais qui n’enlève rien  à la beauté du Chili, cela aurait pu nous arriver partout ailleurs) nous a conduits S. et moi à devoir réinvestir dans des masques neufs pour pouvoir pratiquer notre activité préférée. Qui dit masque neuf, dit buée dans le masque… Et bien que nous soyons tous deux des plongeurs avertis (je préfère utiliser ce terme plutôt qu’aguerris), S. a « subi » une plongée entière avec de la buée à l’intérieur de son masque, et ce, en dépit des multiples trucs et astuces que nous connaissons et mettons en œuvre depuis plusieurs années. L’idée de ce billet m’est donc naturellement venue, afin de tenter d’apporter une explication à ce phénomène, et de recenser les différentes techniques qui permettent d’y remédier…

Lire la suite…Trucs et astuces : La « plaie » de la buée dans le masque…

leo. id venenatis in sit fringilla accumsan diam vulputate, amet, libero.
%d blogueurs aiment cette page :