Eté 2013 : Brothers, Daedalus, Elphinstone

Requins marteauCet été, nous avons décidé d’effectuer une nouvelle fois une croisière plongée en Mer Rouge. Comme nous avions déjà effectué deux fois un périple de ce genre, nous avons opté pour une croisière plus au sud… Nous avons hésité entre deux parcours : St John’s Reef et la croisière Triangle d’or. Mon intérêt pour les requins a déterminé notre choix et nous nous sommes donc portés sur le parcours Brothers – Daedalus – Elphinstone. Je ne referais pas ici un descriptif complet du parcours, pour cela, je vous conseille de consulter les voyages plongée d’Alimata qui apporte une description très complète de cette croisière.

Les voyagistes indiquent qu’il faut au minimum « être Niveau 2 et pouvoir justifier de 50 plongées ». Par rapport aux conditions de plongée que j’ai pu rencontrer lors de cette croisière, je considère que certaines plongées nécessitent plus d’expérience que cela. En effet, les conditions de mise de l’eau peuvent être rudes et les courants extrêmement violents (avec des phénomènes de type « machine à laver », des courants ascendants, ou plus gênant, des courants descendants).

D’autre part, les durées de navigation sont longues (une nuit pour rallier Port Ghalib au iles Brothers, une autre nuit pour rejoindre Daedalus Reef depuis les Brothers, et encore 6 heures de trajet de puis Daedalus jusqu’à Elphinstone). Nous avons constamment eu du vent (force 4 à 5 établi) dans une mer formée, ce qui peut mettre les organismes à rude épreuve !

Il faut par contre casser quelques idées reçues : le contexte politique actuel en Egypte n’impacte pas les stations balnéaires de Mer rouge, ainsi que ce soit Hurghada, Safaga ou Port Ghalib, la situation est calme, la vie commerçante est normale, seul le peu de touristes présents rappelle que ce beau pays est dans une situation complexe.

Nous avons réservé notre croisière via le voyagiste Fun&Fly, qui a très bien assuré son rôle. Mon seul regret est d’avoir booké ma crosière plus de 2 mois à l’avance, ce qui a eu pour effet de payer le plein tarif, alors que les autres plongeurs du Groupe avaient réservé quelques semaines à l’avance et ont bénéficié de remises très intéressantes par rapport au prix quer j’ai pu payer (jusqu’à plus de 200 € d’écart). Je ne comprends pas cette méthode commerciale qui incite les clients à réserver au dernier moment pour bénéficier du meilleur tarif, ce qui a pour effet de fragiliser les plannings des croisiéristes. Les remises, à mon sens, si elles existent devraient inciter les clients à réserver le plus tôt possible…

La croisière était assurée par Dune, notre navire était le Jessica, navire en bois de construction égyptienne, assez confortable, où l’équipage s’est réellement mis en quatre pour nous permettre d’effectuer une belle croisière. Notre directeur de plongée, Amr Rushdy, s’est constamment employé à nous permettre de faire de belles plongées en garantissant notre sécurité, malgré la dangerosité de certains sites, comme la pointe nord de Little Brother ou l’épave du Numidia (je ferai prochainement un article à ce sujet). Les plongées sont principalement des plongées dérivantes le long de tombant vertigineux et on peut y croiser de grosses bestioles ! Pour ma part, j’ai été très chanceux et j’ai pu observer une raie manta à Little Brother, des requins marteau (jusqu’à dix individus !) à Daedalus Reef, et un requin pointes blanches à Elphinstone Reef !

Sur le site d’Elphinstone, j’ai fait une rencontre avec un napoléon très affectueux, que j’ai nommé « Jojo Le Napo ». Sur les 3 plongées effectuées à Elphinstone, ce napoléon nous a accompagné pendant toutes nos immersions, et venait au contact ! Je pense qu’il s’agit d’un poisson que des plongeurs ont du habituer à être nourri avec des œufs, car il semblait très intéressé par la balle de golf de lazpurge rapide de ma stab ! Quand nous avons rencontré le requin pointes blanches qui chassait le mérou, Jojo Le Napo n’arrêtait pas d’aller et venir entre nous et le requin comme si il voulait nous faire partager son monde ! Enfin à la dernière plongée, lorsque nous nous sommes écartés du récif pour que j’envoie mon parachute, Jojo Le Napo est venu avec nous jusqu’à ce que nous entamions notre remontée et que nous lui fassions au revoir de la main, bref une rencontre très sympathique !

Le programme de la croisière et des plongées a été le suivant :

  • Samedi : vol opéré par Air Cairo entre Roissy et l’aéroport international de Marsa Alam
  • Dimanche : 3 plongées (dont une de nuit) sur le site de Marsa El Shouna, proche de Port de Port Ghalib, puis navigation de nuit vers les Brothers
  • Lundi : 3 plongées sur Little Brother, découverte des courants violents du site, et observation de ma première raie manta !
  • Mardi : 1 plongée sur Little Brother, 2 plongées sur Big Brother et la confrontation avec les courants descendants et violents, puis navigation de nuit vers Daedalus Reef
  • Mercredi : 3 plongées à Daedalus Reef, rencontres du troisième type avec les requins marteaux puis navigation en soirée vers Elphinstone Reef
  • Jeudi : 3 plongées à Elphinstone Reef, rencontre avec un requin pointes blanches et Jojo Le Napo !
  • Vendredi : 2 plongées de dé-saturation à Abu Dabbab et à Marsa El Shouna
  • Samedi : retour à Roissy en fin de journée.

En conclusion, cette croisière est absolument magnifique, mais je la déconseille aux plongeurs non suffisamment aguerri, certains sites de plongée sont effectivement potentiellement dangereux ! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

lectus libero vel, sem, commodo risus. diam justo Sed felis et, mattis
%d blogueurs aiment cette page :