Le recyclage des moniteurs, c’est utile ?

RecyclageLorsque j’ai obtenu mon diplôme de Moniteur Fédéral 1er Degré en Juin 2008, j’ai signé la « Charte du Moniteur Fédéral« . Cette charte définit les droits, devoirs, et engagements du moniteur avec les plongeurs qu’il est amené à former, avec ses pairs et avec les instances dirigeantes de la FFESSM. La charte stipule notamment que « Chaque moniteur fédéral FFESSM prend l’engagement moral […] d’actualiser ses connaissances pratiques, pédagogiques, environnementales, théoriques, conditions nécessaires au maintien et à la jouissance de son statut« . Cette phrase, assez générale, signifie bien évidemment que tout moniteur se doit de tenir à jour sa connaissance du Manuel de Formation Technique, mais aussi qu’il doit continuer à être capable de réaliser des démonstrations techniques (du type assistance, sauvetage, envoi du parachute… Mais comment un moniteur peut-il faire pour maintenir ses compétences à jour ? Je vais détailler dans la suite la pratique que nous avons déployée dans mon club et qui me parait profitable.

Lire la suite…

Comment bien faire le check des blocs ?

RobinetDernièrement, une publication sur Facebook a attiré mon attention. Il s’agissait d’un partage d’un article dans le groupe « La plongée et ses accidents. Comment y remédier ? » qui citait un article sur le site Divemonkey, qui s’intitulait « Le 1/4 de tour qui tue« . Cet article a amené un débat (pas toujours très poli), a été partagé près de 100 fois et a amené près de 80 commentaires en 48 heures. Je n’ai pas voulu intervenir dans ces échanges, car le souvenir d’une mésaventure arrivée à un de mes binômes de plongée m’a fait profondément évoluer sur cette histoire du quart de tour. Pour faire un retour d’expérience, en toute transparence, je vais vous conter ici les faits aux quels nous avons été confrontés pour ensuite donner mon analyse et quelques recommandations qui me paraissent de bon sens. Les faits se sont déroulées lors de vacances sur l’Île de Gozo, en Avril 2011, il y a maintenant quelques années.  Nous étions partis en groupe d’amis pour effectuer une semaine de plongée en autonomie totale. La plupart des plongeurs du groupe étaient tous au minimum Niveau 3 (hormis ma fille cadette qui, bien que mineure, avait son niveau 2).

Lire la suite…

Et de 10 000 !

SlideshareDepuis plusieurs années, j’ai publié sur la plateforme Slideshare tout un ensemble de supports de cours théoriques dédié aux formations sur les différents brevets et qualifications de plongeur délivrés par la FFESSM. Un de ces supports vient de passer la barre des 10 000 consultations, il s’agit du support de cours sur la réglementation, orienté vers les stagiaires préparant le Brevet de Plongeur Niveau 2 FFESSM. Au delà du plaisir que peut m’apporter la popularité de ces supports, je vais revenir dans ce cours billet sur quelques éléments statistiques.

Lire la suite…

La RSE « Nouvelle Version », plus dure ou plus facile ?

Bulles RSELa réforme de l’examen de « Plongeur Niveau 4 – Guide de Palanquée » a notamment remis au programme une démonstration technique qui  fait beaucoup débattre le petit monde de l’école française de plongée. Je veux bien parler de l’épreuve de « Remontée Sans Embout de 25 mètres à 10 mètres », qu’on appelle plus communément la « Nouvelle RSE ». Pour avoir échangé avec quelques moniteurs, il m’est apparu que beaucoup d’entre eux (moi y compris) ne se sentaient pas très à l’aise avec l’enseignement de ce geste technique. L’objet de ce billet est donc de décortiquer cette épreuve, de tenter de décrire une progression possible pour son enseignement, et de faire un retour d’expérience sur ma façon de réaliser cette RSE, et de ce que j’en ai ressenti ! Je vais donc reprendre le texte intégral du MFT pour détailler très précisément ce qui est attendu du candidat, pour ensuite mettre en évidence les changements survenus.

Lire la suite…

Faut-il enchaîner les formations ou prendre son temps ?

Présentation Cartes FFESSMDepuis que je suis devenu Moniteur Fédéral, j’ai dispensé quelques formations de tous niveaux. J’ai donc pu échanger en fin de formation avec bon nombre de stagiaires, sur des aspects « prospectifs ». Certains (ou certaines) d’entre eux se posent des questions si ils ou elles continuent et « enquillent » une autre formation ou alors si ils ou elles font une pause et mettent à profit du temps pour plonger, et donc améliorer leur pratique générale. J’ai donc pu côtoyer des plongeurs et des plongeuses avec des parcours de formation très divers, l’idée de ce billet est donc de faire le point sur les parcours possibles,  sur des parcours que j’ai pu croiser et enfin d’apporter des éléments de réponse aux questions « existentielles » que se posent les stagiaires, du genre « Est-ce que je dois enchaîner chaque saison les formations Niveau 1 / Niveau 2 / Niveau 3 ou bien faut-il que je prenne mon temps ? ».

Lire la suite…

Le palier de sécurité, c’est utile ?

Palier de SécuritéChaque saison dans mon club, nous formons des plongeurs autonomes à 20 mètres. au cours de ces formations, nous abordons la décompression aussi bien en plongée technique que sur les aspects théoriques. La saison dernière, j’ai revu de fond en comble l’enseignement de ces aspects pour « alléger » la théorie sur les tables et renforcer la théorie et la pratique des ordinateurs de plongée. Néanmoins, la question du palier de sécurité ne tarde jamais à refaire surface. Ainsi, il y a toujours au moins un stagiaire qui me pose la question fatidique : « Le palier de sécurité, c’est obligatoire de le faire ? ». J’ai donc pensé intéressant le fait de partager mes idées, mes réflexions et ma pratique autour du « sacro-saint » palier de sécu !

Dans la suite, je vais faire un rapide historique pour situer comment est apparue cette pratique pour ensuite donner quelques pistes de réflexion par rapport à notre façon de plonger aujourd’hui.

Lire la suite…

100 000 !

EinsteinIl y a trois ans, j’ai commencé à mettre en ligne les supports de cours théoriques que j’utilisais pour les sessions de formation que j’étais amené à dispenser au sein de mon club, le GEASM. Je n’aurais jamais imaginé arriver un jour à écrire ce billet pour faire un petit bilan du fait que je viens de constater que mes supports viennent de passer le cap des 100 000 consultations !
Pour ce bilan, je vais commencer par rappeler pour quoi j’ai effectué cette mise en ligne, et ensuite je ferai une analyse plus détaillée des statistiques. Je terminerai l’article par le sentiment et le plaisir que m’ont apporté ces supports, aussi bien du point des échanges avec d’autres moniteurs que des rencontres que j’ai pu faire avec d’autres plongeurs grâce à eux !

Lire la suite…

Qu’est-ce qu’une plongée de réadaptation ?

Epave SiwanmaruMon post sur la mésaventure de perte de palanquée et la réaction inappropriée que j’ai eu suite à cette perte m’a valu pas mal de commentaires plus ou moins teintés d’empathie, un de ceux qui a attiré mon attention est celle d’un plongeur qui semblait s’étonner de nous voir, S. (ma binôme préférée) et moi, effectuer une plongée de reprise dans la zone des 40 mètres. Cela a titillé mon esprit car je n’ai jamais eu l’impression de nous mettre face à un quelconque danger en allant faire un « touch » dans cette zone. J’en ai profité pour échanger avec quelques amis plongeurs et moniteurs, dont mon ami J.F., moniteur plein de bon sens et d’abnégation. il est ressorti de cet échange qu’il pourrait être intéressant de tenter de poser une définition non ambiguë de ce type de plongée, et de tenter par la même de poser quelques « règles » de bon sens, cela ne pouvait nous faire que du bien ! Donc la question est bien « Qu’est-ce qu’une plongée d’adaptation, à quoi cela sert-il  et que doit-on profiter de faire à l’occasion d’une telle plongée ? »

Lire la suite…

Formation PE20 : Une progression en 8 séances

PE20Chaque année, dans mon club, nous formons une dizaine de plongeurs Niveau 1, ou plus exactement PE20, pour utiliser la terminologie actuelle . Dans la lignée de mes articles précédents sur la formation Niveau 3PE40 et PA20, deux plongeurs qui se reconnaîtront m’ont suggéré l’idée de publier une progression pour amener un débutant à la certification de Plongeur Encadré à 20 mètres. J’ai donc repris mes notes et remis en forme tous les éléments que j’avais en ma possession sur ce sujet, ce qui n’a pas été inutile, car je n’ai pas formé de plongeurs Niveau 1 depuis quelques années maintenant, étant donné que je me suis investi sur les formations Niveau 3 et Guide de palanquée les saisons passées. C’est donc le résultat de cette « cogitation » que je vous soumets ici.

Lire la suite…

Comment bien remplir son carnet de plongée ? (avec les outils d’aujourd’hui)

Carnet de PlongéeLorsque j’ai effectué, au printemps 2015, la campagne de tests du magazine Plongeurs International, j’ai été amené à tester une quinzaine d’ordinateurs en situation réelle. La plupart de ces engins ont un logiciel associé permettant d’importer son contenu (vos plongées) vers votre ordinateur. L’évaluation de ces logiciels ne faisait pas partie de la couverture des tests, notamment par manque de temps : entre l’évaluation de tous les ordinateurs, il nous fallait aussi évaluer les détendeurs, les stabs, les palmes, les phares… Comme je devais changer d’équipement à chaque plongée, et donc notamment adapter mon lestage, cette expérience m’a permis notamment de recommencer une réflexion sur les éléments qu’il convient aujourd’hui de reporter dans son propre carnet de plongée. À l’heure de la dématérialisation, je me suis aussi posé la question si le carnet de plongée papier avait encore une utilité et/ou un avenir… D’autre part, je me suis rendu compte qu’il n’y a aucun « enseignement » sur la façon de le remplir correctement (à savoir quelles sont les infos indispensables à y faire figurer et quels sont les autres éléments à y inclure), cela étant généralement expliqué rapidement par le moniteur après les premières plongées.

Lire la suite…

3b0e72a271bdddad002a3654f0909126ttttttttttttttt
%d blogueurs aiment cette page :